LE CARNAVAL DE VENISE

 

 

Le carnaval de Venise  est une fête traditionnelle italienne remontant au moyen-âge Il attire des foules considérables venues du monde entier.

Apparu au xie siècle, le carnaval de Venise a été institutionnalisé durant la Renaissance. En 1094 il fut autorisé par le doge Vital Faliero de Doni. Il a été longtemps célébré entre l'Épiphanie et le Carême et il alla même jusqu'à s'étendre au XVIIIe siècle à Venise pendant plusieurs mois de l'année, en hiver, en mai-juin et à l'automne.

Aujourd’hui, il dure les 10 jours précédant le mercredi des Cendres. Le Carnaval de Venise est l'un des carnavals les plus connus et les plus populaires au monde.

Le carnaval de Venise attire  les visiteurs du monde entier. Les attractions du Carnaval ont traditionnellement lieu sur les places de Venise, en particulier sur la Piazza San Marco. On y trouve des jongleurs, des acrobates, des musiciens, des danseurs, des spectacles d'animaux... Le carnaval transforme la ville de Venise en un immense théâtre.



 

Le vol de l'ange

Le vol de l’ange est l'événement qui ouvre le Carnaval le premier dimanche du Carnaval. Créé au milieu du xvie siècle, le Vol de l'Ange était le vol palpitant d'un invité secret de la ville de Venise qui se lance du haut du clocher de San Marco jusqu’au centre de la place. Le vol de l’Ange est aussi appelé vol du turc.

Cela vient d’une légende selon laquelle un funambule turc aurait rejoint le Campanile en équilibre en 1558. En 1759, le Carnaval a vécu une tragédie: l'acrobate s'écrasa dans la foule.

À partir de ce moment, le programme a été réalisé en remplaçant l'acrobate par une grande colombe en bois libérant ainsi des fleurs et des confettis dans la foule.Le nom de Vol de l’Ange est donc devenu vol de la colombe.

En 2001, la colombe de bois a été remplacée par un acrobate qui a effectué le vol de l’ange. Depuis, ce sont des jeunes filles avec beaucoup de courage qui le réalisent. Elles se lancent du haut du Campanile et sont tenues par un filin pour rejoindre leur amoureux sur la Piazzetta.

 

 

La fête des Maries

La fête des Maries a été créée en 943 et s’est poursuivie durant la période du carnaval. Le jour de la purification de Marie le 2 février, est célébrée la bénédiction des femmes de la Basilique de San Pietro di Castello, ainsi que les mariages de douze filles, choisies parmi les plus pauvres et les plus belles de la ville. Au cours d’une célébration en 973, des brigands firent irruption dans l'église et volèrent tous les bijoux ainsi que les épouses. Les Vénitiens organisèrent une expédition, dirigée par le Doge. Ils arrêtèrent les brigands, libérant les douze femmes et leur or précieux. Le Doge préféra que les corps ne reçoivent pas de sépulture, et ils furent tous jetés à la mer.

En l'honneur de cette victoire contre les brigands la fête des Maries, célébrée chaque année et représentée par douze des plus belles femmes de Venise, fut mise en place. Le défilé se déroule habituellement dans l'après-midi du premier samedi du carnaval. Les douze Maries partent de San Pietro Castello et se dirigent en traversent une foule de masques et de touristes vers la Piazza San Marco, accompagnées d'un long cortège formé de demoiselles d'honneur, de musiciens et de centaines d'autres personnes en costume d'époque. Ce cortège est composé de bateaux qui traversent les canaux de la ville, des événements religieux ont lieu dans les principales églises de Venise. On peut assister à des spectacles de danse, des concerts et des repas organisés par les citoyens de la ville.

À la fin du défilé se déroule l’élection durant laquelle la plus belle des Marie est élue et reçoit le titre de Marie de l’année. Ce sera celle qui s’élancera du Campanile l’année suivante pour ouvrir les festivités du Carnaval de Venise. 

 

 

Les masques

Le public est composé de différentes classes sociales. Les masques et costumes garantissent l'anonymat, il est même possible de mentir sur sa classe sociale, son sexe, sa religion. La joie et l’anonymat sont au cœur de ce festival. C'est un temps pour oublier le quotidien et tous les préjugés. Les costumes pour le carnaval ont engendré un véritable marché des masques et des costumes. Après la phase de confection des modèles, on y ajoute des détails tels que des dessins, des broderies, des perles, des plumes et autres. Le fait d’endosser un costume ne suffisait pas, le Carnaval de Venise était un état d’esprit tout entier: il fallait donner un personnage à son costume et le jouer. Inspiré de la Commedia dell'arte, le déguisement traditionnel est la bauta, comprenant le tabarro, la larva et le tricorne, ou encore le masque d'Arlequin .

- Le plus ancien masque du carnaval est l’Arlequin. Ses origines sont médiévales. Son costume se compose d'un masque noir et d’une robe à losanges multicolores. C'est un masque Lombard, originaire d'Italie et appartenant à la Commedia dell'arte.

- La Bauta est l'un des costumes les plus courants dans le carnaval. La forme particulière du masque assure la possibilité de manger et de boire sans avoir à l’enlever.

2836e238.png
Sans titre 2.png
ce site a été créé sur www.quomodo.com