COMPANS

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Au début du XXe siècle Compans s'appelait Compans-la-Ville. Implanté dans la vallée de la Biberonne, affluent de la Beuvronne, Compans connaît, dès le néolithique, des établissements humains, dont les traces sont mises au jour, ainsi que celles de sites  protohistoriques et de petites villas gallo-romaines.
 

Au XIIe siècle, l’église Notre-Dame et l’hôtel-Dieu de Paris possèdent de nombreuses terres dans le village. Le reste du terroir est partagé entre de petits seigneurs locaux. Au cours des XIVe et XVe siècles, ils sont progressivement évincés par des familles de l’administration parisienne qui, peu à peu, regroupent toutes les terres en une seule seigneurie, possédée au XVIIe siècle par Louis Boucherat, chancelier sous le règne de Louis XIV. La terre de Compans est alors érigée en comté, bien que le manoir n’existe plus. Par la suite, le domaine est acquis par Jean-Baptiste Paulin d’Aguesseau, seigneur de Fresnes et fils du chancelier d’Aguesseau.
    
 
En 2010, la commune comptait 711 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793...
 
   
Compans est une commune française, située dans le département de la Seine et Marne et la région Ile de France. Les habitants sont appelés les Companais et Companaises...
 
Source Wikipidia

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ecole Jean de la Fontaine

ecole fleurie.JPG

Lotissement La Fontaine

lotissemnt La Fontaine.JPG

Mairie de Compans

mairie compans azur.JPG

Le potager de Compans

ceuillette compans.JPG

La Biberonne

Riviere Biberonne a Compans-n 2.jpg
Blason_Compans.svg.png

Maison des Associations

130605_175209.jpg

Château de Compans

chateau-compans.jpg
gif.gif

Louis Boucherat Comte de Compans

Louis Boucherat, comte de Compans, magistrat français, né à Paris en 1616, mort en 1699.



Il commence une carrère de parlementaire: conseiller au parlement de Paris en 1641, maître des requêtes en 1643.

Il fut sous Louis XIV intendant de Guyenne, de Languedoc, de Picardie, de Champagne. Il est conseiller d'État en 1662. Il est trois fois commissaire du roi aux États de Languedoc et dix fois aux États de Bretagne. En 1681 il devient membre du conseil des finances, et fut nommé chancelier de France à la mort de Michel Le Tellier, 1685.

Il eut à mettre exécution l'édit sur la révocation de l'édit de Nantes, que son prédécesseur venait de signer.

220px-Louis_Boucherat.jpg
ce site a été créé sur www.quomodo.com